Les Têtes de l'Art

Les Têtes de l'Art
Alain Pâris

Alain Pâris

Il y a quelques années, on avait plaisir à entendre Alain Pâris sur France Musique nous conter les orchestres, leur histoire, leur style, leurs sonorités. C’était “Tutti or not tutti”, indispensable émission pour appréhender cette entité si étrange et méconnue que représente la phalange symphonique, programme quotidien du début de soirée, aux environs des 19 heures. Aujourd’hui, inutile de chercher sa voix, elle est absente des antennes de la seule radio … autrefois conséquente en matière de musique classique en France. Plus d’émission sur les orchestres, pas davantage d’ailleurs de programmes autour du legs d’archives exceptionnel et immense conservé à l’INA. Un patrimoine qu’Alain Pâris s’efforçait également de mettre en avant dès qu’il le pouvait à travers les orchestres de Radio France (Orchestre National de France, Orchestre Philharmonique de Radio France). Pendant ses nombreuses années de présence radiophonique, et bien que chef d’orchestre de profession, Alain Pâris ne nous a pas parlé uniquement d’orchestre. Il a animé également pendant plusieurs saisons d’affilée le très bon “Papier à musique”, l’une des multiples déclinaisons au fil des saisons de l’émission thématique en matinée (après Le Matin des Musiciens, Les Mots et les notes). De nombreuses thématiques abordées, des invités experts, amoureux et connaisseurs, des séries d’émissions mûrement préparées et réfléchies. Encore la preuve que les gens connaisseurs et passionnés ne sont pas “chiants” pour autant !

Au départ, Alain Pâris reçoit une formation de pianiste tout en passant une licence en droit. Il étudie la direction d’orchestre avec Pierre Dervaux, Paul Paray et Georg Solti et remporte le 1er prix au Concours international de Besançon en 1968. Il fut assistant de Michel Plasson au Capitole de Toulouse, et devient premier chef d’orchestre à l’Opéra du Rhin entre 1983 et 1987 et professeur de direction d’orchestre au Conservatoire de Strasbourg entre 1986 et 1989. Pour la petite histoire, il existe dans les archives de l’INA des concerts d’Alain Pâris à la tête des orchestres, dans la deuxième moitié des années 1960 … Avis aux curieux !

En réalité, est un « infatigable diffuseur de musique » qui cherche à faire partager par tous les moyens sa passion pour la musique. Depuis toujours, le musicien français est invité dans le monde entier pour propager le répertoire français, avec notamment des attaches profondes à Saint-Pétersbourg, Bucarest, Le Caire… mais aussi des séjours en Chine, en Amérique latine ou en Afrique de Sud. En tant que musicographe, il est l’auteur notamment du fameux “Dictionnaire des interprètes” dans la collection Bouquins (Laffont).

Photo : © Jean-Baptiste Millot / www.qobuz.com – Reproduction interdite.

b27p1161