Le Regard de Claude Samuel

Le Regard de Claude Samuel
Claude Helffer (1922-2004) ou l’actualité d’un souvenir
Claude Helffer (1922-2004) ou l’actualité d’un souvenir

De la Résistance à Polytechnique – Un enseignant-né – Le Mozarteum de Salzbourg – Boulez, Xenakis, Stockhausen – Riccardo Viñes

  Si Claude Helffer, dont nous célèbrerons dans un grand mois le dixième anniversaire de la mort, reste si présent dans nos mémoires et si plusieurs manifestations doivent mobiliser à cette occasion ses admirateurs, c’est autant pour saluer la carrière d’un pianiste de qualité que pour mettre en évidence l’étonnant parcours d’un musicien. Etonnante, en effet, l’histoire de cette vocation tardive, de ce jeune homme naturellement doué en maths qui entra à vingt ans à…

Lire la suite
Heinrich von Kleist (1777-1811) et les Schroffenstein –  quelle famille ! (Portrait par Anton Graff)
Heinrich von Kleist (1777-1811) et les Schroffenstein –
quelle famille ! (Portrait par Anton Graff)

Souvenirs de Vilar et de Poulenc – L’Intermittence – Souvenir de Gérard Philipe – Heinrich von Kleist en Avignon – Mahâbhârata de Boulbon – Les Italiens : d’Aix à Paris – Luigi Nono pour l’Automne

    Après plus de quatre décennies de présence régulière, d’intenses plaisirs, de surprises diverses, de brusques avatars météorologiques, de soirées merveilleuses et de nuitées interminables, de savoureuses rencontres (mais oui, je revois François Poulenc descendant le Cours Mirabeau, Gabriel Dussurget à la terrasse des Deux Garçons, Jean Vilar tenant tête aux contestataires de mai 68), j’avais rayé de mes périodes estivales ces deux festivals parmi les plus fameux qui, en leur période héroïque, nous…

Lire la suite
Albéric Magnard, barricadé dans son Manoir
Albéric Magnard, barricadé dans son
Manoir

Ce jour-là, 3 septembre 1914 : la mort héroïque d’Albéric Magnard

  Ce jour-là, un mois après avoir déclaré la guerre à la France, les Allemands poursuivaient leur offensive vers Paris. Ce jour-là, après avoir franchi la Somme et occupé Compiègne, les soldats de la 1ère armée du maréchal von Kluck entrèrent dans le petit village de Baron, dont plus de la moitié de la population avait déjà fui. Ce jour-là, un groupe de Uhlans prirent au galop le chemin du Manoir où s’était barricadé le…

Lire la suite
Charles Ives, l'auteur de la "Symphonie de l'Univers", en toute simplicité !
Charles Ives, l'auteur de la "Symphonie de l'Univers", en toute simplicité !

Ce jour-là, 22 février 1951 : la création de la Deuxième Symphonie de Charles Ives

  Ce jour-là, quinze mois après avoir dirigé la création de la Turangalîla-Symphonie d’Olivier Messiaen, le jeune Leonard Bernstein était à nouveau sur le podium de Carnegie Hall et révélait au monde, à la tête de l’Orchestre Philharmonique de New York, une œuvre composée cinquante ans auparavant : la 2e Symphonie de Charles Ives (prononcez : aïllv’s). Ce jour-là, 22 février 1951, Charles Ives (76 ans) ne s’était pas déplacé ; il avait délégué son épouse, sa très chère…

Lire la suite
Cosima Wagner : un veuvage très long et très actif
Cosima Wagner : un veuvage très long et très actif

29 juillet 1951 : la réouverture du Festival de Bayreuth

  Ce jour-là, deux clans, considérés comme irréductibles, ont gravi côte à côte les pentes de la « Colline sacrée » et se sont retrouvés, balayant la nostalgie, dans la fameuse salle du Festspielhaus : les représentants de la vieille garde, défenseurs tout à la fois de la rhétorique wagnérienne et des conceptions dramaturgiques d’un autre temps, et les militants d’une nouvelle société, toujours wagnériens mais pas avec la caution nazie, et convaincus qu’il était temps de balayer…

Lire la suite
Beethoven : « Mon ange, mon tout, mon moi… »
Beethoven : « Mon ange, mon tout, mon moi… »

Le blog de l’été (7) – Ce jour-là : 6 juillet 1812

  Ce jour-là, Beethoven saisit son crayon et inscrivit sur la première des dix pages qui nous sont parvenues : « Mon ange, mon tout, mon moi… » Ce jour-là, Beethoven écrivit l’une des lettres les plus enflammées de toute la correspondance amoureuse. Ce jour-là, l’auteur de Fidelio, l’opéra, comme on le sait, de la fidélité conjugale, posa à ses commentateurs une énigme, pas encore totalement résolue. 6 juillet 1812 : à Teplitz, où il est arrivé…

Lire la suite