Le Regard de Claude Samuel

Le Regard de Claude Samuel
Menahem Pressler, ce joyeux nonagénaire qui attaque l’intégrale de sa vie (La Dolce Volta)
Menahem Pressler, ce joyeux nonagénaire qui attaque l’intégrale de sa vie (La Dolce Volta)

Le Beaux-Arts Trio – les 5 CD d’un nonagénaire – Jörg Widmann aux Bouffes-du-Nord – Le souvenir de Jean-Loup Tournier, patron de la Sacem – Après la grève

  Menahem Pressler ? Oui, le pianiste du Beaux-Arts Trio, homme de l’ombre pendant plus de cinquante ans, vient d’enregistrer Mozart au Conservatoire de Paris, et son CD est un événement discographique. Petit rappel historique : fondé en 1954, dissous cinquante-quatre ans plus tard, le Beaux-Arts Trio fut en résidence à la Library of Congress de Washington dans les années quatre-vingt. Il fit plusieurs fois le tour du monde, et connut, comme tous les ensembles de…

Lire la suite
L’Orchestre National de France et le chef Daniele Gatti, son actuel directeur. 
112 musiciens dans l’œil du cyclone (DR)
L’Orchestre National de France et le chef Daniele Gatti, son actuel directeur. 112 musiciens dans l’œil du cyclone (DR)

La plus longue grève – Les consignes de la Ministre – Le temps des 78 tours – Radio Tour Eiffel – Les quinze ouvrages primés par les Muses

  Il aura fallu plus de six semaines, et la plus longue grève dans l’histoire de notre radio publique, pour comprendre que se débarrasser de l’Orchestre National de France en l’installant dans la fosse du Théâtre des Champs-Elysées et en l’inscrivant au budget de la Caisse des dépôts était une fausse bonne idée. C’était une évidence que j’avais brièvement développée dans mon blog du 27 février et que confirme la Ministre dans une lettre confidentielle…

Lire la suite
Olivier Messiaen : « Non, désolé mais je ne parle pas anglais » 
(Photo Claude Samuel)
Olivier Messiaen : « Non, désolé mais je ne parle pas anglais »
(Photo Claude Samuel)

Londres et le piano – La Fauvette passerinette – Peter Hill et Peter Denohoe – Roger Muraro sur France Musique – Bien cher Félix – George Benjamin

  IT’S ALL ABOUT PIANO ! Tout pour le piano : c’est le thème du festival que l’Institut français de Londres vient de proposer pour la troisième année aux mélomanes britanniques. Le résultat est impressionnant puisqu’une trentaine de manifestations en tous genres dans la catégorie clavier se sont succédé au cours du dernier week-end. J’ai manqué avec regrets le récital de Michael Rudy (mais je connais ses Tableaux d’une exposition, qui sont impressionnants), manqué aussi la…

Lire la suite
Pierre Boulez, en sa jeunesse tumultueuse 
© Anny Breer Internationales Musikinstitut
Pierre Boulez, en sa jeunesse tumultueuse
© Anny Breer Internationales Musikinstitut

À Pierre – André Breton – Le « halaphone » – Matthias Pintscher – Béjart Ballet Lausanne – Le retour d’Hérold - La méchanceté de Berlioz

  Pierre Boulez en deuxième semaine et, tandis que les bouléziens et, d’une façon générale, les mélomanes avertis se précipitent à l’exposition du Musée de la Musique (vous avez encore trois mois pour la visite qui, comme je l’ai indiqué vendredi dernier, se déguste pièce par pièce dans le plaisir), la célébration du quatre-vingt-dixième anniversaire de l’auteur du Marteau sans maître se poursuit. Son apogée, une soirée intitulée À Pierre, surtitrée « Le grand soir », qui…

Lire la suite
Cette photo de Pierre Boulez, je l’ai prise en 1967, au cours 
d’un passage à Baden-Baden. La veille, au volant de sa
voiture, Boulez avait failli nous précipiter dans un fossé !
Cette photo de Pierre Boulez, je l’ai prise en 1967, au cours
d’un passage à Baden-Baden. La veille, au volant de sa
voiture, Boulez avait failli nous précipiter dans un fossé !

Boulez, à la veille de ses 90 ans – Festivités et exposition – Les combats d’une vie – André Malraux – Polémique chez Bernard Pivot – La Tétralogie du Centenaire – L’Affaire Dutilleux

  C’est le jeudi 26 mars que Pierre Boulez soufflera ses quatre-vingt-dix bougies, mais il les soufflera solitairement dans sa résidence de Baden-Baden où il est cloué pour raison de santé. Malgré son désir (ainsi qu’il me l’a téléphoniquement confirmé en janvier), il n’assistera pas cette semaine aux festivités qui lui sont consacrées à la Philharmonie, il ne visitera pas la magnifique exposition qui lui est consacrée, installée au Musée de la Cité de la…

Lire la suite
Jean Sibelius – Pourquoi ce long silence ?
Jean Sibelius – Pourquoi ce long silence ?

Sibelius – Le jugement de Leibowitz – Schoenberg, Ives, Scriabine et les autres – La Valse triste – Xenakis, père et fille – Le Corbusier et Olivier Messiaen – Royan et les contestataires

  René Leibowitz, fidèle dodécaphoniste schoenbergien, disait de Sibelius qu’il était « le plus mauvais compositeur du monde », ce qui est naturellement très excessif car, dans la catégorie des mauvais  compositeurs, il y a foule, et il est inutile de s’y attarder. Si je cite ce jugement ridicule de René Leibowitz, auquel, il faut le reconnaître, nous devons l’un des premiers livres publiés en France sur l’école de Schoenberg — livre de quelque trois cents pages…

Lire la suite